Faut-il se méfier de l’Homme des Bois ?

Une réponse brève : oui.

Oui car, sans vouloir alarmer mes lecteurs, l’homme des bois est nocif pour notre belle société de consommation : il ne va jamais au supermarché, ne paie ni sa taxe d’habitation (il a une cabane) , ni sa facture d’électricité (il fabrique des bougies avec la cire des ses oreilles et se chauffe au méthane grâce aux vaches du pré d’à côté) et encore moins celle de l’eau (les rivières nauséabondes lui conviennent parfaitement ). De plus, il contracte des maladies que lui seul parvient à guérir.
Un exemple : le cancer des ongles.
Qui retourne la terre de ses propres doigts pour trouver des racines ?
Qui fait des marques sur les troncs des arbres pour marquer son territoire ?
Qui gratte son corps couvert de puces et autres parasites toute la journée ?
La réponse n’est ni le castor, ni le lémurien, ni le rhinocéros laineux, mais bien sûr, l’homme des bois moderne.
Et après il attrape le cancer. Et pas n’importe quel cancer : le cancer des ongles.
Et que se passe-t-il, je vous le demande, lorsque, lors d’une balade en forêt, vous vous prenez des ongles d’homme des bois dans la peau ou accessoirement dans les yeux ?
Vous attrapez le cancer des ongles à votre tour ( et en plus ça fait mal ) !
Et le seul remède (je me suis renseigné), c’est de boire l’eau des toilettes.
Alors allez-y, continuez à vous balader dans les bois sans aucune protection au péril de votre vie. A moins que vous ne préfériez boire l’eau des toilettes, mais ce sera sans moi !
De plus , l’homme des bois est méchant. C’est lui qui casse vos superbes cabanes faites de branches de pins et de houx. Pour se consoler,on peut toujours dire que c’est de la faute du vent.
Mais la vérité est là : cette saleté d’homme des bois est vil et cruel. Il aime répandre le mal et la discorde tout autour de lui. Et qui, d’après vous enlève vos pièges à lapins ( avec le lapin ) la nuit ?
Ah oui, bien sûr, c’est le vent ! Et sans vouloir être vulgaire, mon cul c’est du poulet !
Alors soyez sur vos gardes, ne relâchez jamais votre attention (sauf si c’est pour allez boire un bon jus de kiwi-bananes de la supérette, c’est trop bon).

Maintenant quelques conseils :

1 : Si un jour dans votre vie vous avez la malchance de croiser un de ces être sans scrupule (et Dieu sait comme c’est fréquent), vérifiez que vous n’avez rien laissé traîner, partez en courant chez vous et lavez vous les yeux avec de l’eau de rose. Si vous n’avez pas d’eau de rose, arrachez-vous les yeux .

2 : Si un homme des bois vous touche, hurlez très fort (ça fera du bien à vos nerfs), faites une danse de la pluie, éthiopienne si possible, et frottez vous contre un arbre à proximité (sauf si il y a des traces d’homme des bois dessus sinon vous allez attraper le cancer des ongles). L’homme des bois va prendre peur et mourir sur le coup.

3 : Si vous sentez la présence d’homme des bois autour de vous, allongez vous sur le sol. Rampez en pleurant et en vomissant et en ouvrant vos yeux le plus grand possible. Dans ces moments, il ne faut pas comprendre, il faut sauver sa vie.

4 : Si vous êtes un homme des bois (c’est pas bien), allez à la pharmacie la plus proche et volez une petite fiole avec une tête de mort dessus. Si vous buvez son contenu, vous serez un super-homme des bois (la tête de mort sur le flacon signifie que c’est une boisson de pirate).

5 : Il faut savoir qu’il existe aussi le phacochère des bois, une espèce en voie d’extinction mais toujours présente dans la forêt de Brocéliande. Il raffole des enfants en bas âge. Donc (pour vos enfants) , n’allez plus à Brocéliande, de toutes façons, c’est nul .

 

Le BOB (dessin de Blaise)

 

Laisser une réponse

You must be logged in to post a comment.