Euro 2016 : quel bilan pour les Français ?

Le 10 juillet dernier, la France vivait un dimanche noir. Il est environ 23h15 et notre équipe nationale de foot vient de s’incliner à domicile face au Portugal, 0-1 après prolongation. Mais que faut-il retenir de cet événement ? Un traumatisme ou la renaissance d’une équipe ?

 

UN TRAUMATISME

C’est le premier sentiment qui ressort évidemment. La déception, la tristesse… Et c’est compréhensible au vu de la finale et de la compétition. Des débuts loin d’être rassurants, suivis d’une victoire au caractère face aux Irlandais puis deux très gros matchs contre l’Islande et face aux Allemands. Une montée en puissance donc, qui a permis aux Français de croire de plus en plus en leurs chances…. Jusqu’à la finale, sommet du tragique. On y croyait peut-être un peu trop en nos chances. En face, les multiples arrêts du gardien portugais Rui Patricio et les occasions vendangées par un Antoine Griezmann devenu le chouchou des Français et le poteau de Gignac dans les arrêts de jeu, à seulement quelques centimètres de rentrer dans la légende.
Alors oui, certes, le scénario est cruel, les Portugais n’étaient pas les plus méritants. Mais faut-il se rappeler qu’ à peine 3 jours plus tôt, la France l’avait emporté d’une manière inespérée face à l’Allemagne, une demi finale qu’ils étaient loin d’avoir dominée ( on aurait dû se prendre une taule, mais bon).
Alors au lieu de se lamenter sur notre sort, pourquoi ne pas ouvrir les yeux et voir le positif ?

UNE RENAISSANCE

Malgré l’échec cuisant et la défaite qui reste en travers de la gorge de tous les Français, quelque chose est ressorti de cet Euro : l’équipe de France est redevenue une EQUIPE qui est capable de gagner. La victoire en demi-finale le prouve. Le tout en gardant un état d’esprit exemplaire, avec l’adrénaline qu’ont engendrée les buts de Payet, Grizou ou autre Giroud. Nos bleus nous ont redonné envie de vibrer avec eux. L’engouement est revenu au plus haut, comme en 2006 après la défaite en finale. De nouveau on peut croire que la France peut gagner… Pourquoi pas la coupe du monde 2018, même si le chemin est encore très long ? Quoi qu’il se passe, il semble que la France soit redevenu un pays qui fait peur aux adversaires.
Le futur ne peut être que positif si cette équipe continue sur sa lancée et garde cette envie de jouer ensemble. Car même si certains moments ont été difficiles ces dernières années, on les aime nos Bleus et on regardera toujours les matchs. Même les pourris au fin fond de la Macédoine.

 

Titouan (adorateur de Grizou)

images libres de droit

Laisser une réponse

You must be logged in to post a comment.