Disney breaks the codes !

Le temps d’un instant, remontez dans le temps et rappelez vous de votre enfance passée dans votre canapé devant votre télé, à rêver et chanter avec vos princes et princesses préférées. Quelle belle époque, n’est-ce pas ? Mais les Disneys, car c’est sur eux que nous nous focaliserons aujourd’hui, ont en quelques décennies, bien changé.

 

Nous savons tous que les Disneys sont basés sur une formule universelle et qui fonctionne : une jolie princesse, une histoire d’amour, et des chansons ! Comment ne pas craquer devant tant de mignonnesse… Même si la plupart des histoires contées par leurs dessins animés sont inspirées d’autres auteurs (comme Charles Perrault pour Cendrillon ou Lewis Caroll pour Alice au Pays des Merveilles) ou de faits réels (Pocahontas) et dont les versions originales ont souvent été allégées pour un jeune public, le succès des Walt Disney Studios est assuré depuis 1923 par un héritage qui ne prend pas une ride et dont la recette est reproductible à l’infini !

Mais depuis quelques temps, nous avons pu suivre l’évolution des nouveaux Disneys, qui apparaissent chaque année. Pouvons-nous imaginer ne serait-ce qu’une seconde que sorte il y a trente ans l’histoire d’une princesse bernée par son prince charmant et qui finit par aimer un homme qui vit de l’on ne sait quoi avec un renne ? Ou encore une princesse aventureuse qui s’enfuit avec un brigand ? Et, depuis 2009 est aussi apparu quelque chose de totalement insoupçonné chez nos Studios préférés : nous avons découvert des protagonistes autres que caucasiennes, en les personnes de Tiana (La Princesse et la Grenouille) et Vaïana, l’aventurière des îles dont le dessin animé, Vaïana, La Légende du Bout du Monde, sortira le 30 novembre prochain dans les salles obscures.
Des contes de fées et de princesses merveilleux, nous sommes passés de nos jours à une représentation plus crédible de notre monde actuel, avec des princesses qui n’en sont pas toujours et de tous les horizons. Mais au-delà de seulement cette ouverture sur une vision plus réaliste, il y a une autre chose qu’il est important de souligner : nos princesses adorées ont évolué en parallèle de notre société : partant de gentilles petites filles à l’écoute de leur papa puis de leur prince charmant, nous sommes passés à de vraies révolutionnaires dans l’âme, prêtes à briser les règles pour réaliser leurs rêves et à faire ce qu’elles veulent de leur vie !

Les femmes des Disneys ont gagné en autonomie et en assurance, et sont désormais de vraies femmes libérées et délivrées, de très bons exemples en somme pour les petits garçons et les petites filles qui les regardent et les admirent depuis leur canapés.

Les Disneys sont définitivement dans une ère de changement. Les nouvelles héroïnes collent à leur époque, ce qui satisfait et comble petits et grands. Et ça, c’est ce qu’on aime chez Disney et ce pourquoi on continuera à les regarder, dès leur sortie, tels les bambins que nous sommes tous.

 

La Loff

image libre de droit

 

Laisser une réponse

You must be logged in to post a comment.