PNL : où vont-ils s’arrêter ?

Oxmo Puccino disait dernièrement : «  La rue n’a jamais été aussi bien chantée que par PNL ». Mais qui sont Ademo et N.O.S, les deux frères qui écrasent tout en ce moment avec leur dernier album Dans la Légende, et pourquoi ce succès ? Je vais essayer de vous éclairer.

PNL, c’est qui bordel !?

PNL c’est tout d’abord deux frères, Ademo et N.O.S, originaires de la cité des Tarterêts à Corbeil-Essonnes dans le 91. Ils se sont auto-produits sur leurs 3 albums, avec des fonds acquis grâce un marché pas très légal. Dans la Légende est devenu disque d’or en à peine 1 semaine et a battu tous les records d’écoute en streaming. Ils ne donnent aucune interview aux médias et leurs performances en concert sont très rares. Une communication qui rappelle le duo phénoménal Daft Punk.

Pourquoi ça marche alors que je trouve ça nul ?

Peut-être parce que tu écoutes ça avec l’idée que c’est du rap comme Booba, Nekfeu ou Orelsan. Car PNL casse les codes du rap classique : le duo ne cherche absolument pas la punchline sans forcément donner du sens (message aux rageux: je ne parle pas de tous les rappeurs évidemment, je fais une généralité volontaire). Ce style s’appelle le cloud rap, pour son côté aérien mais aussi parce que les frères y racontent des choses très terre à terre. Des phrases courtes, parfois dénuées de sens logique, mais qui traduisent une grande mélancolie. Car ça se sent, ils parlent de choses qu’ils connaissent. Et bien qu’ils nous parlent d’un quotidien de désœuvrement, d’errance, de pauvreté, ces choses qu’on voit souvent dans des émission énumérant les délinquances des cités, sur M6 ou D8 par exemple, leurs chansons ne sentent pas le cliché, elles sentent la vérité.
En plus de manier leur musique d’une main de maître ( dans leur style), les deux frères ont un véritable talent cinématographique , car leurs clips sont d’une beauté incroyable.

PNL est donc un groupe qui mérite son succès et qui donne un souffle de légèreté au rap qui commençait à s’essouffler avec la mode de la Trap. Peut-être verrons nous d’autres groupes de ce genre s’immiscer dans l’univers musical français.

En attendant, profitons du duo avec une playlist de leurs meilleurs morceaux (cet avis est subjectif évidemment) :
Le Monde ou rien (l’emblématique)
Da (le plus gros succès)
J’suis QLF (le plus posé)
Naha (la claque)
Uranus (le plus aérien)
Onizuka (le coup de coeur)

 

Titouan (illustration de Blaise)

Laisser une réponse

You must be logged in to post a comment.