Survie aux fêtes de Noël

Quelques conseils… Essentiel pour passer de bonnes fêtes !

1– Alors … Pour bien commencer en beauté, je vous propose de faire en finesse !
On le sait tous, les huîtres, c’est peu ragoutant, c’est un animal (ou presque) que tu avales, il est tout flasque et très très vivant.
Mais bon, ton grand-oncle en a encore trop pris, et puis c’est noël, tu ne veux décevoir personne, donc, tu goûtes (obligé !) !

Sinon, par ta faute, il faudra jeter des fruits de mer (sacrilège !), dans les cas extrêmes, on te reprochera d’avoir offert un aller direct à l’hôpital à ton grand-tonton, à cause d’une indigestion : il a mangé les restes « pour pas faire de gâchis » et tout le monde te haïra, même si ta petite cousine, elle n’en a pas touchée une !!! Scandaleux, je te l’accorde, et c’est là que je viens t’aider !!! Si on t’en met sous le nez (et j’en suis désolée pour toi car ça pue atrocement), la moindre des politesses serait de te retenir de vomir… Tout de même ! Attention relève ton menton, mamie te regarde !

Avec ton huître, prends du citron, et remplis-la (sans en mettre sut tes doigts, ça pique, et mamie te regarde toujours), le goût passe mieux, tu peux en prendre max cinq, prends du pain après, ça passera mieux (ce serait balo que tu te retrouves avec des trous dans l’estomac, en plus c’est acide, alors si tu en prends trop après tu auras la langue rappeuse , et ça c’est pas trop trop agréable…)

 

2– Lors de l’ouverture des cadeaux, retiens toi, si tu ne veux pas finir écrasé sous une ribambelle de parents déchaînés. Ils veulent immortaliser le moment par des photos, pour se souvenir que le petit « Kévin » était si mignon  ! (Car maintenant il est tout vilain, on dirait la grosse tata Suzanne qui dort le jour, il fait tellement peur qu’il sera obligé de se marier avec une aveugle tant qu’il est moche en plus il insulte ses parents (quel bougre !), il leur faudra bien ces photos pour qu’ils ne tombent pas en dépression).

La meilleure solution à ce moment, c’est : soit d’écouter de la musique, mais bien calme quoi, pour ne pas s’énerver, ou, d’aller en cuisine (pour voir mamie, qui est désormais partie finaliser le repas), mais gare à toi en y allant, car si tu apparais sur une seule des photos, les parents fous te hurleront, entre deux tranches de foie bien gras et la bouche pleine (enfin si tu ouvres les cadeaux à minuit ou le lendemain midi parce que le foie gras le matin, c’est pas terrible !), qu’ils ne veulent pas voir ta face d’ado boutonneux !

 

3– Lorsque tu vas te retrouver, le premier de l’an, pour ton propre bien, si tu fais encore ça, arrête de faire des résolutions pourries du style « ouiieuuuh, mais moi euuuh, je vais arrêter de fumer cette année hein ! » Premièrement, personne n’y croit, et deuxièmement, tes « potes » (oui j’aime les guillemets, et aussi les parenthèses et alors, quoi, tu vas faire quoi ?) lourds, te ressortiront cette phrase toute l’année.

Et c’est un peu insupportable, donc si tu le fais encore, sache que si tu veux arrêter quelque chose, en commencer une autre, tu peux le faire chaque jour de l’année, ça s’appelle juste « prendre des décisions » et tu n’as pas besoin de commencer une année pour en prendre, enfin, je pense pas. (le moment lourd…)

 

4– Ensuite, un point crucial ! Le CHOCOLAT!!!!. Chaque année dans ton entourage, un enfant a une indigestion (ou overdose, au choix) de chocolat, et quelqu’un se plaint de ses kilos en trop. Ne nie pas, j’ai raison (toujours ! Tkt tu n’as pas besoin de me le dire… Je le sais déjà ! Merci quand même, bisous).
Eh bien je suis absolument désolée de t’annoncer que c’est un problème insoluble (comme le café, soluble…) (voilà…), une sorte de fatalité du cosmos.

Je ne sais pas comment faire pour arrêter de manger du chocolat à Noël, c’est balo ! (En réalité j’ai pas vraiment envie de le savoir parce que je n’aurais plus d’excuse pour en manger tout le temps ! Je suis gentille, comme ça, toi aussi tu vas pouvoir enfin manger à ta faim !)

 

5– Qui dit Noël, dit neige ! Eh non, car en Bretagne il ne neige pas, il pleut, (la tuile !) et c’est un peu nul d’ailleurs parce que on ne peut pas faire de bonhomme de pluie, ni de bataille de pluie, en fait la pluie, contrairement à la neige, ça n’a rien d’amusant, (c’est balo, on en a quand même plein !) !

Donc, si tu es déprimé de la météo de ta région, je te propose de prendre une tisane aux aiguilles de sapin de Noël (pas celle de tata Suzanne, elle est moisie depuis 12 ans…), d’habiller le nouveau sapin avec ta famille ou avec des guirlandes d’huîtres (si c’est un vrai, tu peux même laisser ta tasse dessous, tu aura des arômes de feuilles de sapin fraîches, hé ouais, le sens pratique ici!) et de gronder ta petite cousine car elle balance des peaux de clémentines sur ton œuvre !

 

Sur ce, je te souhaite de bonnes fêtes et une bonne indigestion (à cause du citron, ou du chocolat, perso j’ai déjà choiz !), ne mange pas trop de chocolat, et sois indulgent avec les jeunes parents.

maintenant que tu as terminé ta lecture, va aider mamie à cuisiner… tout de suite !!!!!

 

Chloé (illustrations de Romane)

Laisser une réponse

You must be logged in to post a comment.