Cannabis : regards de candidats…

Dans deux mois, la France aura un nouveau (une nouvelle?) Président(e) de la République. Alors que la campagne devrait battre son plein et voir les candidats débattre et défendre leur projet, toute notre attention se focalise sur le candidat François Fillon pris dans la tourmente de ses erreurs ! Qu’en est-il alors du débat, des questions de société et des grandes idées qui façonneront la France de demain ? Prenez la santé par exemple et la question du cannabis. Un sujet difficile qui pourtant nous concerne tous… Qu’en pensent les candidats à la Présidence ?
Le cannabis, vous connaissez. Rappelons tout de même que c’est une plante (le chanvre indien), qui contient une substance psychoactive dont la principale molécule est le THC (tétrahydrocannabinol). C’est ce THC qui est responsable des effets du cannabis sur le système nerveux central. Il modifie la perception et les sensations, la teneur du THC varie selon les produits consommés. Les produits vendus illégalement sont de plus en plus forts. On le consomme sous deux formes, l’herbe (marijuana, « ganja », »beuh » etc.…) ou le haschich (« hash », « shit », « chichon » etc.…), une résine compacte plus ou moins dure qui se présente généralement sous forme de « barrettes » ou « de boulettes ».
Si le cannabis est consommé par toutes les tranches d’âge, il est surtout très utilisé par les jeunes. Parmi les quelques 1,6 million d’adultes qui disent en avoir consommé au cours des douze derniers mois, 1,3 million sont de jeunes adultes. La France est le pays le plus consommateur de cannabis en Europe. Et ce, malgré une législation très dure en la matière. De quoi nous interpeller, ainsi que nos dirigeants politiques. Si la politique répressive ne fonctionne pas, que faire ?
La légalisation du cannabis est un sujet tabou qui fait polémique dans le cadre des élections présidentielles. Les candidats n’ont pas tous les mêmes idées sur ce qu’il faudrait mettre en place.
Jean Luc Mélenchon, candidat très à gauche, est contre la consommation du cannabis mais pour la légalisation du cannabis. Il prend en considération les méfaits néfastes sur la santé de cette drogue qualifiée de «douce». L’ancien socialiste affirme que le meilleur moyen de combattre la consommation de cannabis est de procéder à sa légalisation. Son intention est inspirée par la nouvelle politique au Canada, où il s’était rendu en 2016. En légalisant, on responsabilise les consommateurs et on développe des actions d’information et de prévention.
Pour le candidat de la gauche Benoît Hamon, la légalisation du cannabis permettrait de « tarir l’économie souterraine et les violences. » En effet, selon lui, légaliser permettrait de réduire les violences liées aux trafics qui génèrent beaucoup d’argent. Une autre politique aurait ainsi des effets économiques et des effets sur la délinquance. l’aregnt dégagé permettrait de mener des campagnes de santé publique.
François Fillon, le candidat des Républicains (qui devra peut-être laissé sa place) est contre la légalisation. Selon lui, « la politique suivie en France n’est pas forcément la meilleure, mais celle conduite dans d’autres pays qui ont dépénalisé le cannabis non plus ». Ils n’ont pas obtenu les résultats qu’ils espéraient. Dans beaucoup de pays, notamment les Pays-Bas, la question fait débat. On ne peut pas dire que là où c’est dépénalisé, il y a moins de consommateurs. Ce candidat veut conserver un interdit et une législation dure sur la question.
Enfin, Marine Le Pen, candidate d’Extrème droite, est-elle pour la légalisation du cannabis ? Pas davantage que M. Fillon. Elle s’oppose à la consommation de toute forme de stupéfiants. Son porte parole a d’ailleurs déclaré : «C’est complètement délirant. Il faut lutter au contraire de toutes nos forces contre les trafiquants et la drogue».
Comme vous pouvez le constater, la légalisation du cannabis fait polémique en France et le débat reste ouvert ! Même si la question semble difficile à aborder, cela ne doit pas servir d’excuse pour ne pas réfléchir à ce sujet. Car c’est un sujet important de discussion, que ce soit chez vous avec vos parents, vos amis ou au cœur d’une assemblée constituante.

Les Tales GA

(images libres de droit)

Laisser une réponse

You must be logged in to post a comment.