Matin bourrin pour rentrée chargée

C’est la rentrée, le soleil brille, les oiseaux chantent et… Votre réveil sonne. Vous éteignez ce dernier en beuglant des mots incompréhensibles, exprimant ainsi votre rage face à cette instrument de torture et surtout face à votre manque de sommeil apparent (principalement dû à la saison 7 de GOT à rattraper…). Vous vous retournez dans votre couverture en grognant.

Malheureusement, grogner ne vous aide pas à aller au lycée, alors vous décidez de vous lever ; vous vous débattez pour essayer de sortir de vos draps, mais rien n’y fait, vous n’y arrivez tout simplement pas. Vous décidez de rester dans votre lit moelleux, profitant de vos derniers moments de la matinée avec votre couverture. Vous regardez du coin de l’œil votre réveil, « allez, j’ai bien le droit de rester 10 minutes de plus » ; le temps passe, vous regardez une seconde fois votre réveil « encore 5 minutes de plus, c’est la rentrée, je peux profiter de mon lit ». Finalement, après 30 minutes, vous sautez de votre lit vous rendant compte qu’il ne vous reste plus que 10 minutes pour vous préparer. Vous prenez 30 secondes pour vous habiller, choisissant vos vêtements au hasard; au même moment votre chat arrive, saute sur vous et en profite pour vous asséner une griffure dans le dos, provoquant ainsi votre énième grognement de la matinée.

Stressé et blessé, vous vous précipitez en bas en prenant une tranche de pain de mie que vous avalez et une tasse de thé dont vous renversez la moitié sur votre tee-shirt. Vous commencez à paniquer sérieusement, en vous ruant dans votre chambre, vous prenez un tee-shirt à la va-vite ; vous vous déshabillez et rhabillez en courant vers la salle de bain avec une technique digne des plus grands ninjas. Vous brossez vos dents, prenez votre sac, courez, de plus en plus vite, le bus est devant vous ; vous faites de grands gestes en espérant que le conducteur vous voit, et pour votre plus grand bonheur, celui-ci s’arrête. Vous vous précipitez dans le bus en haletant et prononcez un « bon-bonjour » entre deux inspirations. Le chauffeur vous répond et, sans prêter attention au grand sourire de celui-ci, vous vous asseyez à l’arrière du bus pendant que votre coeur frise l’arrêt cardiaque. Vous décidez de sortir votre téléphone de votre poche mais horreur, vous l’avez oublié et vous vous rendez compte au même moment que votre tee-shirt est à l’envers. Vous réutilisez votre technique ninja pour vous changer, (heureusement que votre bus n’est pas rempli) et arrivez enfin à votre lycée. Vous avez 10 minutes d’avance mais personne n’est là. Vous vous dites que sans doute, tout le monde va arriver juste avant l’heure de rendez-vous mais plus les minutes passent, plus vous vous inquiétez : et si vous n’étiez pas arrivé à l’heure ? Et si vous étiez au mauvais endroit ? Vous recommencez à paniquer et courez vers l’accueil du lycée.

Vous arrivez devant l’accueil et demandez : « Excusez-moi, la rentrée pour les secondes est à quelle heure ? »

L’homme, qui pianotait sur son ordinateur jusqu’à présent, vous regarde droit dans les yeux puis vous répond :

« Demain à 8h30. »

Cassandre

PS : C’est la rentrée pour le lycée et surtout pour notre Gazette! Donc si des knackies veulent rejoindre la rédac’, venez à la première conférence de rédaction le mardi 12 à 12h30 au CDI !

Laisser une réponse