Comment paraître intelligent ?

Si vous lisez cet article, c’est soit par curiosité, soit par réel besoin. Dans le premier cas, poursuivez votre lecture et dans le second, passez votre chemin. Non je plaisante, restez et soyez attentifs, ces conseils peuvent vraiment vous être utiles.

Abraham Lincoln, un chouette type, disait : “Mieux vaut rester silencieux et passer pour un imbécile que parler et n’en laisser aucun doute.” … Je vous laisse le temps d’assimiler toute la portée de cette phrase… Le premier conseil que je pourrai donc vous donner est de la fermer. Ne me remerciez pas pour celui-là, c’est cadeau.

Passons aux choses sérieuses. Si vous voulez paraître intelligent bien que votre QI ne dépasse pas celui du mec qui fait encore la blague de Jonathan (Qu’est-ce qui est jaune et qui attend ?… Jaune attend) et qui trouve ça drôle, je vous conseille d’utiliser des mots comme intergouvernementalisation, masseuses-kinésithérapeutes ou encore hexakosioihexekontahexaphobie. Et bien sûr, rien ne vous sert de connaître leur signification car, selon Alphonse Esquiros : “Les longs mots sont comme les longues robes, ils cachent souvent quelque défaut d’intelligence”. Ah sacré Alphonse ! Il avait compris beaucoup de choses : oui, vous pouvez utiliser des mots très longs et savants qui vont donner l’illusion à votre interlocuteur que vous êtes bourré(e) d’intelligence (alors que vous êtes sans doute juste bourré(e)), même si ce n’est pas le cas… De plus, vous deviendrez imbattable au scrabble, ce jeu dont même le nom est chiant.

Si, malgré cela, votre entourage vous considère toujours comme inférieur à Einstein, changez d’amis : “ À quoi servirait l’intelligence si l’imbécillité n’existait pas ? “ (Pierre Dac). Effectivement, Pierrot, il est envisageable de s’entourer d’amis stupides (pour ma part, c’est déjà fait). Cependant, ne faites pas comme Jean Carmet : “Pour briller j’ai besoin de m’entourer de gens moins intelligents que moi. J’ai du mal à en trouver.” Et trouvez-en réellement.

Toutefois, maintenant que vous êtes noyé au milieu de ces gens remplis d’imbécillité, ne vous oubliez pas vous-même car, selon Johann Wolfgang von Goethe, “L’homme qui sait reconnaître les bornes de son intelligence est le plus près de la perfection.” Donc, si vous jugez vous-même des capacités restreintes que vous possédez, vous atteindrez alors un havre de perfection.

N’hésitez pas non plus à recourir à l’humour comme le fait si bien notre Bernard Werber chéri :”Qu’est-ce qu’une blonde teinte en brune ? De l’intelligence artificielle !”. L’humour, ça ne peut vous faire que du bien !

Conseil suivant : ayez des mains, une théorie avancée par Aristote… Du moins c’est ce que j’ai cru comprendre… Jugez par vous-même : “Ce n’est pas parce qu’il a des mains que l’homme est le plus intelligent des êtres, mais parce qu’il est le plus intelligent qu’il a des mains.” C’est bon, pour vous là ? Allez, on enchaîne.

Adaptez-vous ! Vous rencontrez des nudistes dans la rue, hop ! A poils ! En effet, selon André Gide, ” L’intelligence, c’est la faculté d’adaptation.”

Faites également davantage confiance à vos profs car “Les maîtres d’école sont des jardiniers en intelligences humaines.  » C’est Victor Hugo qui l’a dit. Imaginez-vous ainsi, allongée à même le sol, pendant que votre prof de [je ne veux pas problème] préférée vous gratte le dos avec un râteau. Voilà comment on devient intelligent !

Pour paraître intelligent, prenez garde également à ne pas tout comprendre comme l’a déclaré Claude Lévi-Strauss : »L’intelligence est la faculté à l’aide de laquelle nous comprenons finalement que tout est incompréhensible. » Oui ! Même s’il faut aller jusqu’à demander à sa petite cousine comment fabriquer un jouet Kinder, c’est le prix à payer pour impressionner.

Et enfin, dernier et ultime conseil : faites comme moi, soyez un imposteur. Utilisez des citations de n’importe qui. Si la personne en question est inconnue au bataillon, faites bien comprendre à votre interlocuteur que cette personne est pourtant très célèbre ; un bon moyen pour le rabaisser et, de la même façon, de vous valoriser.

Si après ça vous ne paraissez pas plus intelligent, vous êtes un cas désespéré.

L ou N

(image en Une de Frank Ribéry, libre de droit sur flickr.com)

Laisser une réponse

You must be logged in to post a comment.