On se sort le crayon du…

Il m’arrive souvent de plaisanter en disant qu’avec mon futur bac L et mes futures études d’art je finirai probablement sous un pont. Une blague peut-être un peu douteuse, ça se discute. En revanche elle devient encore moins drôle quand ça devient une de mes perspectives d’avenir les plus probables.

Le gouvernement prépare une très importante réforme qui vise à remplacer les 42 régimes de retraite actuels par un système universel (chaque euro cotisé donnera des droits à la retraite identiques, et ce quel que soit le statut du cotisant, qu’il soit salarié, indépendant, fonctionnaire…), et qui prendrait effet en 2025. Or, à revenus identiques, les artistes auteurs cotisent beaucoup moins que les salariés. Cette réforme entraînerait donc une hausse de cotisation de près de 13% pour les artistes et 17% pour les auteurs du livre.

Quand on sait qu’entre 41% et 53% des professionnels gagnent moins que le SMIC et que leurs revenus continuent de baisser, en particulier pour les plus jeunes et que leurs cotisations sociales ne cessent en parallèle d’augmenter, ça se complique : un auteur gagnant l’équivalent d’un SMIC et demi brut, aura vu celles-ci croître de plus de 7% entre 2004 et 2020, passant de 16,60% à 23,81%, on va pas se mentir, c’est plutôt inquiétant. D’autant qu’empêcher les auteurs de créer en aggravant une situation déjà très précaire, c’est non seulement empêcher des milliers d’auteur.ice.s, écrivain.e.s, scénaristes, illustrateur.ice.s, dessinateur.ice.s, artistes de vivre décemment de leur métier, mais aussi s’attaquer directement à la culture.

Cela me touche forcément, étant donné que c’est le métier que je veux faire, mais cela vous touche aussi si vous avez un quelconque intérêt pour la culture, et pour les personnes qui font les livres et les Bds que vous lisez, les illustrations que vous voyez…

Pauvre lycéen.ne que je suis, je ne peux pas faire grand chose à part informer faire de mon mieux pour défendre ces professions. Je vous encourage donc vivement à aller lire le site http://www.extinction-culturelle.fr pour vous renseigner, agir, partager sur instagram, twitter, facebook avec #payetonauteur et #payetaculture.

Allez hop hop hop, on se sort le crayon du cul et on se bouge pour les artistes-auteur.ice.s !

Teïla (texte et dessin)

 

Laisser une réponse

You must be logged in to post a comment.