L’urgence pour la planète ne s’arrête pas aux portes du lycée

Le 20 septembre se déroulait la Marche internationale pour le climat. Comme lors des marches précédentes, les jeunes ont été conviés à sortir dans la rue et protester contre l’inaction du gouvernement face à l’urgence climatique. Or, des élèves internes de notre bien aimé lycée se sont vu refuser le droit d’aller marcher (dans un premier temps seulement, la visite de quelques élèves chez les CPE ayant fait effet). De plus, pour tous les élèves, aller marcher pour le climat n’a cette fois pas été considéré comme une absence justifiée. La raison ? Une directive de l’académie.

Ben oui, des éco-délégués vont être mis en place, pas la peine d’aller marcher ! Qu’est-ce qu’un éco-délégué, vous demandez-vous ? D’après le site de l’Éducation nationale,  »Les éco-délégués sont à la fois des co-pilotes et des ambassadeurs des projets pédagogiques menés au sein des établissements scolaires », ils  »jouent un rôle essentiel pour mettre en œuvre la transition écologique et le développement durable dans l’ensemble des écoles et des établissements scolaires » et leur  »mission est d’apporter leur engagement et leurs connaissances à leurs classes en faveur du développement durable ». En gros, des gens pour nous répéter de fermer les robinets, éteindre la lumière, pas gaspiller au self et mettre les emballages dans la poubelle jaune. L’académie (car c’est l’académie et plus largement l’Éducation nationale l’objet de cette critique, et non pas le personnel de notre lycée, qui fait tout bonnement son travail) est certes gentille de vouloir nous sensibiliser, mais disposer d’éco-délégués dans notre établissement est bien le dernier de nos soucis, car ce n’est pas avec ça qu’on fera VRAIMENT réagir le gouvernement par rapport au climat, pas plus qu’on ne sauvera la planète en buvant dans une gourde et en triant nos déchets.

Ce sont des actions à grande échelle qui sont nécessaires (et pour que ça arrive il faut être nombreux, montrer son engagement, ALLER A DES MARCHES par exemple), alors stop, les mesures prises pour faire semblant de faire quelque chose et écarter le problème, ça suffit.

Yan Archie

(image libre de droit sur pixabay.com)

Laisser une réponse

You must be logged in to post a comment.