Collectif bleu

Un sujet qui n’apparaît pas souvent dans la Gazette, le sport, nous a été réclamé… Alors on s’exécute, avec plaisir, tant l’actu sportive est dense et riche !

En septembre se sont déroulés quasiment au même moment, la Coupe du monde de basket masculine et la Coupe d’Europe de volley masculine (sans parler de la Coupe du monde de Rugby et les championnats du monde d’athlétisme qui se déroulent pendant qu’on vous prépare la gazette 29). Où sont nos bleus ?

En basket, les bleus ont réussi un exploit largement médiatisé, celui de battre les Américains en quart de finale. Certains terniront la victoire des Bleus en avançant le fait que l’équipe américaine était une équipe C avec comme seul “Star” Donovan “spidey” Mitchell. Mais bon nous on écoute pas les rageux !

Rudy Gobert (à gauche) et Evan Fournier

Ils arrivent à la très belle troisième place face à l’Australie car, après leur exploit, ils ont été éliminés en demi-finale contre l’Argentine dans un match qu’ils ont totalement raté. A noter qu’ils se sont qualifiés pour les Jeux Olympiques l’année prochaine en 2020. Avec toujours, espérons-le le redoutable pivot de 2m18 Rudy Gobert, l’expérimenté ailier Batum et les scoreurs De Colo et Fournier !

Les Espagnols, eux, remportent royalement le titre de champion du monde, bravo à eux. Tout le monde se retrouvera pour les JO et la compétition risque d’être redoutable. Les Américains, sans doute vexés, auront à coeur de reprendre la première place et en

verront sans doute une équipe plus forte avec des stars de la NBA. Stephen Curry a déjà annoncé sa présence, cela devrait motiver quelques autres grands joueurs…

Toujours dans le ballon, la coupe d’Europe de volley a montré une équipe de France extrêmement forte et unie. Le niveau était excellent face à de très bons adversaires comme les vices champions olympiques italiens (3-0 pour la France en quart). Après un début de compétition ravageur, ils ont malheureusement été éliminés en demi comme leurs homologues basketteurs face aux futurs champions d’Europe, la Serbie. Le match a été serré et s’est réglé en 5 sets.

Ils obtiennent la 4ème place lors d’un match compliqué face au double champion du monde en titre polonais. Mention à Ngapeth, l’attaquant français surpuissant lors de ses jeux, qui marqua 29 points sur 57 lors de la demi finale face à la Serbie ! Peut être une prochaine fois ?

A suivre donc chers lecteurs le parcours des Bleus dans la Coupe du monde de rugby où les Bleus ont fait une entrée timide. Une compétition où les favoris, les All-Blacks de Nouvelle-Zélande ont fait une forte impression !

On a parlé des hommes, promis, la prochaine fois, on vous parlera aussi d’athlètes féminines…

Alexis (dessin d’Adélie)

(image libre de droit sur flickr.com)

Laisser une réponse

You must be logged in to post a comment.