Travaux au lycée : menace sur l’étang

Nous venons d’apprendre que le CDI, lieu souffrant de sa hauteur et de son éloignement, serait déplacé pour augmenter sa fréquentation.

En effet, l’étang du lycée pourrait être asséché pour y construire à sa place un nouveau bâtiment abritant le CDI ainsi que le self. Ce nouvel édifice, le bâtiment G, serait circulaire et on pourrait accéder à l’îlot (situé actuellement au centre de l’étang) pour y manger lors des chaudes journées printanières et automnales. Il serait relié au bâtiment B et on pourra accéder au CDI par ce dernier, le self occuperait le rez-de-chaussée.

Pour les écologistes qui seraient sceptiques quant à la mort des poissons, ne vous inquiétez pas, des aquariums sous-terrains seraient mis en place et recouverts d’un verre suffisamment épais et solide pour qu’on puisse marcher dessus. Aussi nous pourrions déjeuner tout en admirant les poissons.

Le CDI actuel serait alors reconverti en immense dortoir accessible sur les heures où les élèves n’ont pas cours. De plus, une heure de sieste obligatoire par semaine et par classe serait imposée pour le confort et le bien-être de tous.

matériel de piscine

Le self serait, quant à lui transformé, en piscine de loisirs (les cours de piscine auront toujours lieu à la piscine de Lanester). Pour y entrer, rien de plus simple, il suffira de passer sa carte de self.

Une autre proposition a également été soumise à l’administration, l’installation d’escalators, dans le bâtiment D, qui mèneraient aux étages. Ainsi, ils espèrent rendre le CDI plus attractif en attirant les lycéens dans ce lieu plein de culture.

Nossiop

(image libre de droit, photographies de Nossiop)

2 Réponses

  1. samson
    samson at |

    beau poisson !
    Ceci dit, l’idée de la sieste est tentante

    Reply
  2. Garin
    Garin at |

    il paraît même que le promoteur immobilier contacté par les documentalistes pour ériger la « Donut Tower », c’est Donald Trump : depuis qu’il tourne en rond dans le bureau oval, il aurait besoin d’un challenge à la hauteur de son génie. et puis ce gars-là, il a l’habitude de nager en eaux troubles : ça tombe bien, les marres à Lanester, c’est pas le lagon de bora-bora !

    Reply

Laisser une réponse