A quoi sert la peur dans ta vie ?

Tu sais que c’est bientôt Halloween, n’est-ce pas ? Quand on pense à Halloween, on pense tout de suite à la peur. Quand on pense à la peur, on pense aux films d’horreur, or, moi, les films d’horreur, c’est pas trop trop mon truc. Mais j’avais quand même envie de parler de la peur, parce que, on dirait pas comme ça, mais c’est un sujet cool, la peur.

Bon là, peut être que tu te dis que toi, de toutes façons, t’as peur de rien ! Mais je pense qu’on a tous peur de tout plein de petites (ou de grosses) choses, même si parfois on ne veut pas se l’avouer. Moi j’ai pas de grosses phobies, mais j’ai plein de petites peurs qui me stressent au quotidien.

Par exemple, l’autre jour, j’ai eu peur de monter sur le mur d’escalade, puis après j’ai eu peur d’être en retard en cours, j’ai eu peur qu’il pleuve, j’ai eu peur d’avoir oublié mes clés, et enfin j’ai eu peur d’aller chez le médecin aussi. C’est pas grand chose, d’accord, mais des fois j’ai peur de choses plus graves, comme l’araignée qui s’est cachée dans ma chambre par exemple (bon ça, ok, c’est pas très très grave), j’ai peur du noir parfois, j’ai peur de l’avenir quand je réponds « je sais pas » à la question « Tu veux faire quoi plus tard ? », j’ai peur d’échouer, de rater ce que j’entreprends…

Alors c’est quoi la solution ? S’interdire d’avoir peur ? Non. Et quand bien même on le voudrait, je pense que ce ne serait pas possible. On ne peut pas supprimer cette émotion de nos vies, tout simplement parce que c’est humain d’avoir peur.

On est donc obligé d’avoir peur à un moment ou un autre car nous ne sommes jamais sûrs de rien, dès lors qu’on commence à faire quelque chose, il y aura toujours un risque de ne pas y arriver, mais aussi et surtout une chance de réussir.

La peur peut être une bonne chose, à condition de ne pas se laisser submerger par ce sentiment. Au contraire, il faut essayer d’affronter ses peurs et de les combattre. Mouais, plus facile à dire qu’à faire hein ?

N’empêche que, je disais tout à l’heure que j’avais eu peur de monter sur le mur d’escalade, puis finalement je l’ai fait et j’y suis arrivée. J’ai eu peur d’aller chez le médecin mais en sortant je me suis dit que, finalement, c’était pas si terrible. Alors parfois, il faut juste arrêter de réfléchir.

Mais bon, encore une fois, c’est facile à dire mais pas si facile à faire car je sais que, lorsque la peur prend le dessus sur nos sentiments, on se pose des tonnes de questions, ce qui nous paralyse encore plus. Alors je pense que parfois il faut tout simplement agir, sans trop réfléchir, en mettant toutes les idées négatives de côté.

Tu n’es pas convaincu(e) ? Dis-toi que, forcément, il y aura des échecs, des ratés, des chutes. Mais c’est comme ça qu’on apprend. Nous ne sommes pas nés en sachant marcher, parler, écrire ou compter, n’est-ce pas ? On a appris, tout simplement. Et peut être qu’au début, tout ça nous faisait peur. Alors ce qui nous fait semble impossible aujourd’hui, ce qui nous fait peur, nous paraîtra peut être sans importance ou même facile demain.

Combien de fois nous sommes nous empêcher de faire certaines choses par peur d’échouer, par peur de paraître ridicule ou par peur du regard des autres ?

Or, la peur ne devrait pas dicter notre vie et décider de nos actes, elle devrait seulement nous booster et nous motiver à nous surpasser, sans nous imposer une angoisse constante qui nous gâcherait la vie.

Comme dit Paul Morand, «la peur a détruit plus de choses en ce monde que la joie n’en a créé ». Alors toi, dis-moi, à quoi sert la peur dans ta vie ? Est-ce qu’elle te contraint à abandonner tes objectifs, ou au contraire, est-ce qu’elle t’est bénéfique ?

Sur ce, je te laisse méditer sur ce sujet si tu le souhaites, et surtout je vous souhaite à tous un très joyeux Halloween !

Kloé (dessin d’Elsa et Léna)

Laisser une réponse

You must be logged in to post a comment.